Le coordonateur territorial de l’organisation non gouvernementale (ONG), Actions Concrètes pour l’Accompagnement des enfants Vulnérables ACAVE/ Watsa a, à l’issue d’une visite effectuée Lundi 18 avril au département social de Kibali, déclaré qu’il est prêt à mener une lutte contre toute sorte de violation des droits des enfants.

Au cours de ce face à face entre le nouveau notifié de cette ONG et le superintendant de ce département, le premier a ému le vœu d’entretenir un meilleur partenariat avec les institutions étatiques et privées en territoire de Watsa avant d’expliquer la vision de ACAVE.

 » Je suis très ravi d’être notifié comme point focal de cette organisation de défense de droits des enfants puisque ici à Watsa, nous sommes en train de constater des violations graves des droits des enfants. l’ONG ACAVE a pour mission de défendre pour respect des droits des enfants, sensibiliser les parents sur l’allaitement maternel mais également sensibiliser la population pour l’enregistrement des naissances et des enfants à l’État civil,
Ce que les gens ne sont pas en train de respecter à Watsa », a déclaré Richard Kaponirwe avant d’ajouter que sa structure s’implique aussi dans le recensement des cas des violations des droits des enfants.

Il a promis faire des investigations, publier des rapports des violations des droits des enfants, assister les enfants en conflit avec la loi et intervenir dans le secteur de l’éducation.

Ce représentant de l’ONG ACAVE indique que cette semaine est consacrée à la présentation des civilités auprès des autorités politico-administratives, religieuses, coutumières et des partenaires qui doivent soutenir les actions de la structure dans le territoire de Watsa.

Cellule de Communication