Le chef de l’Etat Congolais, Félix Antoine Tshisekedi est attendue ce lundi à Dubaï, capitale des Émirats Arabes Unis ( UAE). C’est en prévision du Forum des affaires RDC-Emirats arabes unis qui s’ouvre ce lundi 21 mars 2022 à la chambre de commerce de Dubaï où la R.D.Congo est représentée par neuf (9) membres du Gouvernement et cinquante (50) hommes et femmes d’affaires.

La chambre de Commerce et de l’Industrie de Dubaï, hôte de l’événement, se dit déterminée à accompagner la RDC dans la mise en œuvre de son Plan directeur d’industrialisation autour duquel des sessions B2B seront organisées avec plus de 100 investisseurs Emiraties intéressés par la République Démocratique du Congo.

Le ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya a visité le soir le pavillon de la République Démocratique du Congo pour faire le suivi des préparatifs de la nuit de la RDC à Dubaï prévue pour le mardi 22 mars.

Il insiste sur la consolidation de la diplomatie économique qui va permettre à la RDC de saisir l’ensemble des opportunités que lui offrent les Emirats arabes unis.

Le Président Félix Tshisekedi est attendu ce même lundi à Dubaï. Il assistera à la journée consacrée à la RDC l’Expo Dubaï 2020 prévue mardi 22 mars.

L’Exposition universelle 2020 Dubaï qui devait se tenir initialement du 20 octobre 2020 au 10 avril 2021 a été reportée du 1er octobre 2021 au 20 avril 2022 en raison de la pandémie de COVID-19.

Quant à la présence de la RDC à l’Expo 2020 à Dubaï, le Président de la République Félix Tshisekedi avait appelé le gouvernement à veiller à ce que la participation du pays à cette exposition dans un contexte de compétitivité bénéficie d’une meilleure préparation. Selon lui, cet événement devrait servir de vitrine pour le rayonnement de la culture congolaise notamment à travers la promotion de la Rumba congolaise qui a été inscrite par l’UNESCO sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

« Pour ce faire, le Président de la République a vivement recommandé qu’une exposition retrace l’histoire de la Rumba suivie de la production scénique des artistes congolais qui font l’unanimité dans la promotion de la Rumba ainsi que d’autres artistes congolais de renommée internationale. Il a chargé le ministre du Commerce extérieur de prendre toutes les dispositions nécessaires pour faire jouer à chaque partie prenante son rôle dans le meilleur délai et condition afin que cet événement soit une réussite pour la République Démocratique du Congo », disait le compte-rendu du conseil des ministres du 4 mars.

Rédaction