Quatre personnes sont mortes dans un deuxième crash d’un hélicoptère militaire de la 3eme zone de défense des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à Ubundu, dans la province de la Tshopo, le samedi 02 janvier 2021.

Selon l’administrateur du territoire de Bafwasende, Bertin Bikere, qui livre la nouvelle à BUTEMBO-INFO.COM, ce drame est le deuxième en l’espace de cinq jours.

« Quand on a découvert les épaves, les blessés et le mort du premier hélicoptère, on a pris le co-pilote qui avait une fracture au niveau de la jambe. Il est entré dans l’hélicoptère à bon état avec les trois personnes. Arrivé dans le territoire d’Ubundu à 50 kilomètres de Kisangani, le crash a eu lieu et il n’y pas eu des survivants », a-t-il déclaré.

Il précise par ailleurs que ce deuxième hélicoptère s’apprêtait pour récupérer les blessés du premier crash et pense que les problèmes techniques seraient à la base de ces deux cas de crash.

Il sied de préciser que tous les corps ont été ramenés à Kisangani pour inhumation.

Le 28 décembre 2020, un autre hélicoptère militaire a connu un crash dans la même province, faisant un mort et trois blessés.

Antoine Bienvenue