Appréciation de l’Honorable Jules VAYIKEHYA, Notable du Territoire de Beni.

L’entrée sur le sol congolais des unités spécialisées de l’armée Ougandaise pour une opération conjointe avec les FARDC est une bonne nouvelle. Une des meilleures decisions politiques si pas la première que le President Felix Tshisekedi aie pris au sujet de l’insécurité persistante en Territoire de Beni et en Province de l’Ituri.
Apres un bilan follement négatif de l’État de siège, qui était au point de briser la confiance entre la population civile de ses entités et les autorités gouvernementales, la mutualisation des forces des deux armées arrive à point nommé et relance la popularité du Chef de l’État dans l’opinion.
Cette interaction positive de l’approche entre les députés nationaux et le Président de la Republique permet à la population d’espérer enfin au retour de la paix.
Il faut pour cela le renforcement de stratégies afin d’optimiser les chances de la victoire.
Je propose pour cela qu’une attention particulière et une vigilance soutenue soient mises sur certains commandants FARDC longtemps décriés comme infiltrés et complices avec l’ennemi souvent à la base des échecs des forces armées congolaises. Il serait souhaitable qu’ils soient immédiatement mis hors d’état de nuire pour ne pas désorienter et déjouer la planification de la force de coalition.
J’en appelle à la population de prêter mains forte à cette opération et de collaborer en cas de nécessité.

Cellule de Communication