Un homme est placé en détention au cachot de la Police Nationale Congolaise (PNC) Kibirizi depuis la soirée du jeudi 25 novembre 2021. Il est accusé d’avoir violé une femme près de l’agglomération de Kibirizi, chefferie de Bwito, territoire de Rutshuru en province du Nord-Kivu.

« Un cas de viol s’est observé dans les environs de la commune de Kibirizi la soirée du jeudi. Une femme en provenance du champs pour sa résidence a été violée par un présumé milicien mai-mai. Ce dernier a été maîtrisé puis conduit au cachot de la PNC Kibirizi. La victime est admise aux soins dans la contrée », a indiqué à BUTEMBO-INFO.COM Achille Luwendo un activiste des droits humains en chefferie de Bwito.

Contacté, Kimate Deocratias bourgmestre de la commune de Kibirizi a confirmé la nouvelle. Ce cadre a ajouté que les enquêtes se poursuivent encore sur terrain.
C’est cas de viol est le quatrième d’être documenté dans la région. Les auteurs de ces cas de viols sont essentiellement des hommes en armes.
La structure citoyenne plaide ainsi pour leur traque par l’armée loyaliste.

Joseph Muhindo