La CENCO ( la Conférence Épiscopale Nationale du Congo) a décidé ce lundi à Kinshasa de suspendre ses activités au sein de la plateforme des confessions religieuses. Les évêques disent ne pas partager la même valeur éthique avec les confessions religieuses sœurs.

Cette prise de position est contenue dans un communiqué rendue public ce lundi.

 » Avec la désignation des animateurs de la CENI, les évêques se sont rendus compte de la grande divergence des doctrines et de perception des valeurs éthiques avec certaines confessions religieuses. C’est pourquoi, ils ont décidé de suspendre la participation de l’église catholique dans la plate forme des confessions religieuses « , peut-on lire dans ce document.

L’église catholique rejoint ainsi l’Eglise du Christ au Congo (ECC) qui a aussi fait une communication allant dans ce sens il y a peu.
Le nœud du problème reste la désignation du président de la Commission Électorale Nationale Indépendante nonobstant le manque de consensus.

Joseph Muhindo