La demande de la partie civile voulant la comparution de l’ancien président de la RDCongo, Joseph Kabila Kabange dans le procès sur le meurtre de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana a fait  objet de rejet de la part de la haute cour militaire au cours de l’audience de ce mercredi 19 janvier 2022 à la prison militaire de Ndolo, à Kinshasa.

“L’audience du 12 janvier était réservée aux plaidoiries des parties et au cours de celles-ci, une des parties civiles a plaidé. Et pour se conformer à l’article 64 du code de procédure pénale qui fixe l’ordre dans lequel la procédure l’audience publique est tenue, le président, usant de son pouvoir discrétionnaire estime ne pas faire droit à cette demande”, a indiqué la cour dans son arrêt.

La décision de la haute cour est une déception pour l’ONG la Voix des Sans Voix (VSV). La même déception est exprimée aussi par des mouvements citoyens qui ont souhaité la comparution de l’ancien président de la république, Joseph Kabila Kabange en tant que renseignant dans ce dossier.

Joseph Muhindo