Le Mouvement de Libération du Congo (MLC) fédération de Butembo-Lubero (Nord-Kivu) qualifie la mort du sénateur Maitre Masudi Kalombo, époux de la députée Eve Bazaiba, d’un vide difficile à combler.

« La mort a surpris samedi l’un des combattants de la liberté au pays. Un baobab est tombé pendant que le pays connaît encore de sérieux problème », a regretté Lwanzo Mumbere Kitsali, un des cadres du MLC-Butembo.

Dans la foulée, ce parti politique qui a comme président national, Jean-Pierre Bemba, dit regretter la disparition d’un « baobab » qui se préoccupait de la recherche de la paix face à l’insécurité qui sévit dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

« Préoccupé encore par le massacre de nos frères, soeurs, pères et mères en territoire de Beni, voilà comme une foudre nous venons d’apprendre le décès de l’ancien sénateur Maitre Masudi époux de madame le secrétaire du Mouvement de Libération du Congo. La mort qui touche profondément notre cœur. Alors que nous avions fort besoin de son expérience, nous avions encore besoin de son énergie pour accompagner les efforts des congolais qui, jour et nuit ne cessait de se battre pour l’avènement de la paix dans notre pays. La douleur est si grande. Voilà pourquoi, nous présentons nos vives et nos profondes condoléances non seulement à sa famille biologique mais aussi à toute la population soutenant l’idéologie du MLC », a -t-il exprimé son émotion.

Diallo Kahindo