C’est ce mercredi 27 avril que le parc national de Virunga a annoncé deux nouvelles naissances dans une famille des gorilles de montagne. Les deux bébés font partie de la famille Bageni. Cette dernière totalise ainsi 48 individus.

Bageni et sa famille font partie de 225 gorilles habitués à la présence humaine (sur les plus de 350 individus qu’on retrouve en RDC) , une vraie aubaine pour le parc et une chance pour les touristes.

La famille Bageni est composée notamment de 3 dos argentés, 15 adultes et 12 bébés. Le mâle dominant Bageni est le frère de la célèbre Ndakasi dont le selfie a fait le tour du monde. Leur maman avait été tuée par des braconniers. Ndakasi est morte à 14 ans à la suite d’une maladie. De son côté, Bageni a fondé sa propre famille.

En dépit du contexte sécuritaire que le parc surmonte grâce à des méthodes innovantes (qui feront l’objet d’une série d’articles, ndlr), plus de 15.000 touristes ont visité le parc depuis 2015 (45.000 nuitées au total) et font du PNVi la première destination touristique en RDC.

Ce parc abrite 1/3 de la population mondiale de cette espèce et fait de la RDC l’avenir de cette curiosité de la nature avec 5% de croissance et l’habitat disponible.

La rédaction