La situation des défenseurs des droits humains s’est détériorée depuis Novembre 2019 à décembre 2020 avec 154 cas d’atteinte ou de menace à leurs droits, dans toute la province du Nord-Kivu.

La révélation est du point focal de la synergie “Ukingo Wetu” ce mercredi 24 mars 2021, au sortir d’un atelier sur la vulgarisation d’édit portant protection des défenseurs des droits humains dans la province du Nord-Kivu à Oicha chef-lieu du territoire de Beni.

A en croire Batungi Hangi, le taux des cas d’atteinte aux droits des défenseurs est élevé après promulgation de l’édit par manque de connaissance et la non appropriation de celui ci par certains acteurs et les autorités d’où il faut une vulgarisation grâce au projet d’appui à la politique publique.

Ce défenseur des droits humains a profité de cette occasion pour appeler tout les acteurs de droit de l’homme à travailler dans la légalité en respectant les lois du pays, documenter d’une manière professionnelle et collaborer étroitement avec les autorités.

Signalons que l’édit portant protection des défenseurs des droits humains contient 14 articles dont les droits et devoirs des défenseurs des droits humains. Il a été adopté par l’Assemblée provinciale le 11 novembre 2019 et promulgué le 30 novembre 2019.

Antoine Bienvenu