Dieu le Père, il parait que tu créas l’homme et tu le créas à ton image

Avais- tu aussi crée un Congolais ?

L’avais-tu en esprit fait dans ton finissage ?

Tu entras dans l’argile en souffle de vie, dans ton jardinage ;

Aussi dans le Congolais ?

Dieu tout puissant, tu créas le ciel et la terre,

L’homme divisa le continent de l’Alkebulan

Mais le Congo fut confisqué par les brutaux

Le royaume Kongo avec un K mais la République Démocratique du Congo avec un C sont-ils les mêmes ?

Joli en cristaux laid en  immoraux, es- tu de leurs idéaux ?

Dieu des armées, défends-tu ce pays investi ?

Caporaux et généraux sont-ils de tes phénomènes oraux ?

Regarde la jeunesse renvoyée à l’avenir du pays

Le présent est le demain des mêmes vieux enrichis

En qui croire et faire confiance,

Quand retourner la veste est un fer de lance !?

Dieu le juste, la justice du pays est devenue un injuste enfer,

Les  lois sont réécrites pour satisfaire

Rien que du contraire de la vérité

Tout est exprimé par velléité.

Il y a t- il encore un juste avant le feu sur notre Sodome et Gomorrhe ?

Qui parlera du haut du sycomore ?

Dieu le créateur ;

Avais-tu aussi créé les députés Congolais ?

Il y avait-il un politicien de mon pays dans l’argile de ton paradis ?

Alors si c’est oui ;

Pourquoi ils sont élus pour devenir libre de tout saboter ?

De la bouche d’un politicien ne peut-il pas sortir une vérité qui ne sera contredite ni reniée ?

Pourquoi ils désobéissent et mentent comme Eve et Adam ?

Pourquoi ils sont têtus comme Caen après ses offrandes des pourritures ?

Dieu de l’omniprésence,

Ma révolte est une sentence

Ton silence est une réponse

Ta réponse est une évidence

Et l’évidence est notre chance.

Demain s’est révélé

Tes fils sont élus élevés

L’apocalypse n’aura plus lieu ;

Merci cher Dieu.

Magloire Paluku