La commune d’Oïcha, dans le chef-lieu du territoire de Beni (Nord-Kivu), compte au total 1911 déplacés de guerre venus des entités périphériques où les atrocités des rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF) ce sont récemment accentuées contre les paisibles civils.

Ces statistiques ont été données à BUTEMBO-INFO.COM par le bourgmestre d’Oïcha, Nicolas Kikuku, qui précise que ces déplacés de guerre vivent dans des familles d’accueil et que les uns sont venus du secteur de Ruwenzori et les autres de Ndalya en Ituri.

Il indique par ailleurs que ces déplacés essayent de survivre grâce à l’hospitalité que la population de sa juridiction leur montre.

Nicolas Kambale Kikuku plaide auprès des Organisations non gouvernementales locales, nationales, internationales et les personnes de bonne volonté de venir en aide à ces nécessiteux.

Antoine Bienvenu