Le gouvernement provincial du Nord-Kivu affirme avoir déjà listé 161 personnes contacts du cas positif à virus Ebola dans les zones de santé de Biena, Katwa et Butembo. C’est le ministre provinciale en charge de la santé qui l’a confirmé au cours d’un point de presse, qu’il a tenu ce mercredi 10 février 2021, à la Division Provinciale de la Santé (DPS) en ville de Butembo. Ainsi donc, il invite la population à ne pas cédé aux rumeurs et à se mobiliser pour une nouvelle vaccination.

D’après le ministre provinciale de la santé, Nzanzu Syalita Eugene, le conducteur de mototaxi qui avait facilité le transport de ce cas positif venu de Masoya pour Butembo après son transfèrement, et le garde malade restent en cavale. Le ministre de la santé invite tous les contacts de ce cas positif à la maladie à virus Ebola à se faire enregistré le plutôt possible, pour éviter la contamination massive des habitants.

« Nous avons déjà listé 161 contacts dans les 2 zones de santé, à Biena et à Katwa amis aussi, il y a certains contacts en zone de santé de Butembo, qui sont en train d’être suivis. Mais, nous avons aussi d’autres contacts que nous n’avons pas encore vus, notamment le motard qui l’a transporté de Masoya à Butembo. Il y a aussi un garde malade qu’on pas encore vu et qui se retrouverait probablement à Kirima dans la zone de santé de Biena c’est sur la route Mangurejipa », indique t-il.

Tout en invitant la population à ne pas cédé aux rumeurs qui circulent au sein de la communauté, le ministre provinciale en charge de la santé au Nord-Kivu, confirme que les services de la santé sont déjà à pied d’œuvre pour barré la route à cette épidémie d’autant plus que les équipes sanitaires vont bientôt procédés à la vaccination des contacts des contacts.

« Les ménages ont été décontaminés, les structures de soins comme celle de Matanda et l’hôpital de Matanda également décontaminés. Nous avons déjà listé les contacts des contacts. Nous sommes en train de nous préparés pour une vaccination de ces contacts des contacts. Nous faisons un appel à la communauté à ne pas cédé aux rumeurs, parce qu’il y en a des gens qui cours dans tous les sens. Que cette population respecte les mesures d’hygiène », ajoute-t-il.

Signalons que ce cas positif à virus Ebola avait été confirmé par les autorités sanitaires du pays, le samedi 06 février 2021, dans une structure sanitaire œuvrant en ville de Butembo.

Glodie Wavagheni