Un climat de tension s’est vécue l’avant midi de ce lundi 31 janvier 2022 au centre ville de Butembo, en province du Nord-Kivu. La dispersion des conducteurs de moto taxi en colère par les forces de sécurité était la cause.

Tout est parti de la découverte d’un corps sans vie d’un taximan sur le boulevard Joseph Kabila à hauteur de la BCC. Pensant à un cas d’assassinat, les conducteurs de moto ont érigé des barricades un peu partout question de dénoncer ce cas.

Descendus sur le lieu, les éléments de l’ordre ont crépité des balles afin de disperser les manifestants.
Cette situation a par conséquent provoqué une paralysie des activités socio-économiques au centre ville de Butembo.

Abordé par la presse locale, le commandant urbain de la police, le commissaire supérieur principal Paul Ngoma a fait une mise au point relative à la mort du taximan.
Selon cet officier de la police, la victime n’a pas été tamponnée par la jeep de la police contrairement aux messages circulant sur la toile.

Cet incident est le deuxième à Butembo en l’espace de trois jours. Vendredi, un autre taximan était mort par accident sur le même boulevard à hauteur du Cap Kalimbute au Sud de la ville.

Joseph Muhindo