Les conduteurs des véhicules qui sont bloqués à OICHA chef-lieu lieu du territoire de Béni précisément à la barrière de la direction générale des recettes du Nord-Kivu en attendant le convoi ont depuis la soirée du vendredi 29 octobre 2021 exprimé leurs colères. Les manifestants se disent très déçus et marginalisés par les autorités qui font passer d’autres véhicules à leur su et vu.

Si les uns viennent de passer une semaine, les autres par contre viennent de faire deux semaines et sont dépourvus des moyens financiers. Ils sont aussi exposés aux intempéries.
Ces chauffeurs en colère ne jurent que par l’ouverture de la route même sans convoi.
Ils estiment qu’ils vont atteindre leurs destinations respectives car leurs marchandises pourrissent dans des véhicules.
Contacté à ce sujet par BUTEMBO-INFO.COM l’administrateur militaire adjoint du territoire de Béni le colonel Kaloni Shalunga Marcel a saisi la ball au bond pour appeller les manifestants au calme et à la patience. Il leurs a rassuré que la situation sera décantée dans quelques matins.
Signalons que le gouvernement provincial du Nord-Kivu avait suspendu le trafic sur l’axe Luna-Komanda le temps pour l’équipe de génie militaire de le réhabiliter.

Antoine Bienvenu, Oicha