La société civile sous coordination de la province du Nord-Kivu, invite les autorités politico-sanitaires du pays à relancer les activités scolaire au pays. Cette structure citoyenne qui l’a dit au cours d’une interview accordé au reporter de BUTEMBO-INFO.COM le vendredi 5 février 2021, croit qu’il est temps que les autorités gouvernementales mettent les apprenants à l’abri d’un recul intellectuel.

D’après le premier vice-président de cette structure citoyenne, le comité multisectoriel de riposte contre le coronavirus et le ministère de la santé devraient se lancer dans la mobilisation des partenaires, afin d’obtenir des moyens nécessaires pouvant permettre aux milieux scolaires, d’assurer la protection des enfants contre la Covid 19.

« Nous pensons qu’il est plus qu’urgent que le secrétariat multisectoriel au niveau central et le ministère de la santé au niveau national avec le chef de l’État et les gouverneurs des provinces puissent mobilisés les partenaires enfin que les dispositifs de protection des civils puissent reprendre. Nous voudrions que par le premier pas des partenaires les bonnes volontés puissent s’y ajouter, » indique t-il.

Ce premier vice président, qui dit ne pas comprendre que les marchés, églises et autres lieux publics qui accueillent un bon nombre des gens, continuent normalement leurs activités en violations des gestes barrières. Les forces vives du Nord-Kivu demandent aux autorités à tous les niveaux de faire observer les gestes barrières et leurs exigent de songer à l’encadrement des jeunes qui sont ces derniers temps inoccupés.

« Si le ministère de la santé continu avec cette léthargie nous courons le risque de ne plus voir nos enfants aller à l’école. Ce qui est très grave, comme c’est à cause de la COVID-19, qu’il y ait une forte mobilisation pour la riposte contre cette pandémie dangereuse dans toute les provinces du pays, » ajoute t-il.

Signalons que les cours avaient été suspendus en décembre 2020 au pays, dans le cadre de limité la propagation de deuxième vague du Covid-19 en RDC.

Glodie Wavagheni