Nord-Kivu : encore des morts et des maisons incendiées par les ADF à Beni

Les rebelles ADF (Allied Démocratic Forces) ont opéré la journée du dimanche 10 octobre 2021 dans plusieurs villages de la localité Bakaiku, territoire de Beni, en province du Nord-Kivu. Ils ont tué cinq civils et brûlés plusieurs maisons d’habitations

D’après Kinos Kathuo président de la société civile locale, parmi les villages ciblés figurent Mangazi, Makulu, Mabuo et Dodoma. Sur son passage l’ennemie a tué des civils et incendié des biens. Cet acteur de la société civile confirme un bilan de cinq morts côtés civils et de plusieurs dégâts matériels à BUTEMBO-INFO.COM
« La matinée de ce dimanche, la position des FARDC de Mangazi a été attaqué par les ADF. Ces derniers ont contourné nos militaires pour tuer des civils dans les villages voisins comme Makoduma, Mabuo et Dodoma. Il y’a au-moins cinq morts , plusieurs autres portés disparus, des maisons et motos incendiées par les rebelles (Ndlr) ».
Ce bilan n’est pas encore confirmé par les autorités militaires à Beni. Cependant, cette organisation citoyenne rapporte la neutralisation d’un égorgeur par l’armée congolaise.
Depuis le début de l’Etat de siège en province, l’armée a déjà tué plus de 152 combattants ADF et arrêtés plus d’un collaborateurs de ce mouvement terroriste a indiqué ce week-end le capitaine Antony Mwalushay, porte parole des forces républicaines au Grand-Nord.

Joseph Muhindo