Deux (2) femmes ont été tuées par justice populaire le dimanche 02 janvier 2022 à Mikweti, groupement Waloa Wayungu, en territoire de Walikale. Les victimes ont été accusées de sorcellerie par un groupe d’hommes non encore identifiés.

 » (…) Deux femmes ont été décapitées au moyen de machette par un groupe d’hommes non encore identifiés en début de semaine au village de Makweti. Ces deux femmes étaient accusées par les esprits en colère d’avoir tué un enfant il y a peu dans ce village.
Nous condamnons avec la dernière énergie ce cas de justice populaire.
Les habitants du territoire de Walikale doivent comprendre que la justice populaire est frappée d’interdiction par la loi congolaise », a expliqué à BUTEMBO-INFO.COM Soleil Bayomba président du conseil de la jeunesse dans cette partie du Nord-Kivu.

Ce double cas de jugement populaire succède à celui qui a été documenté en groupement Ikobo toujours en territoire de Walikale il y a peu.
Un homme était brûlé vif par une foule en colère pour avoir volé une chèvre.

Joseph Muhindo