Nord-Kivu : 2 civils tués par des inconnus armés en une semaine à Goma

Une vue aérienne de la ville de Goma, 26/06/2009.

Le drame s’est déroulé la nuit du vendredi à ce Samedi 5juin 2021, dans la commune de Karisimbi, en ville de Goma, au Nord-Kivu.

Cet assassinat porte à deux le nombre de crime documenté au chef lieu du Nord-Kivu cette semaine déplore Héritier Mukama, un activiste des droits humains dans la zone

«La nuit du Vendredi à ce Samedi, un motard a été abattue par balle en ville de Goma précisément en Commune de Karisimbi.Avant hier les inconnus ont encore lanchement abattu un jeune garçon. C’était lors d’une Opération nocturne. La victime a été ensevelie aujourd’hui» ,a expliqué à BUTEMBO-INFO.COM Héritier Mukama.

Contacté il y a peu par BUTEMBO-INFO.COM,le porte parole du Gouverneur militaire du Nord-Kivu a lancé un appel à tous les porteurs illégaux d’armes de se rendre volontairement avant d’être traquer par des forces de défense et de sécurités.

«Tous les détenteurs d’armes d’une façon illégale doivent comprendre que le temps à sonner pour se rendre car il n’y aura pas une seconde chance.Ceux qui vont bouder cet appel à la reddition volontaire seront traquer jusqu’à leurs derniers retranchements» a déclaré sous un ton sec le Major Djike Kaiko Guillaume porte parole du Gouverneur militaire du Nord-Kivu.

Diallo Kahindo