Il s’agit de Katembo Delphin alias Idengo et Muyisa Nzanzu Makasi qui ont été condamnés vendredi par le tribunal militaire de garnison de Goma pour outrage non seulement à l’armée mais aussi au chef de l’Etat Congolais, d’après la décision lue en audience publique par le major Lazare Amsini, président du tribunal.

Katembo Delphin Alias Idengo, auteur de la fameuse chanson « président voyou » a écopé de la plus lourde peine , 10 ans ferme. Outrage aux FARDC ( Forces Armées de la R.D.Congo), participation à une entreprise de démobilisation de l’armée et incitation à la révolte contre l’Etat de siège sont des infractions qui pèsent sur ce natif de Beni.

Le second artiste, Muyisa Nzanzu Makasi a été condamné à deux ans par le tribunal militaire de garnison de Goma. Il est poursuit par l’organe de loi pour outrage au chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi.

La défense de ces deux condamnés a promis de faire appel.

Joseph Muhindo