Un détenu est mort le mercredi 3 février dernier dans le cachot de l’auditorat de Kitchanga, dans la chefferie de Bashali, dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu).

Kalegori Babaa est le nom du detenu d’environ 35 ans et père de sept enfants arrêté depuis le 28 janvier 2021 pour s’être disputé avec son épouse, qui est mort au cachot de l’auditorat militaire Kitshanga.

D’après les sources concordantes, la torture et la faim seraient les causes de ce décès.Toute la journée du mercredi, les jeunes de la LUCHA en colère ont tenté de récupérer ce corps sans succès. C’est dans l’après midi que la police a enfin accordé le corps à la famille du défunt pour l’hunimation.

Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA), Kitchanga, solocite des enquêtes pour savoir plus sur les causes de ce décès.