Le Comité International de la Croix-Rouge             ( CICR) n’est pas resté indifférent face au calvaire qu’enduraient les déplacés de guerre basés à Luofu. Le jeudi 17 février 2022, cette organisation humanitaire est allée au chevet de plusieurs familles des rescapés des atrocités des groupes armés en territoire de Lubero, au Nord-Kivu.

D’après Innocent Kambale, un activiste des droits humains basé au Sud de Lubero, l’aide était conspuée aussi bien des semences agricoles que des moyens financiers pour que ces familles de ces déplacés internes arrivent à subvenir à leur besoins.

« Le CICR a volé à la rescousse des déplacés de guerre cantonnés à Luofu aujourd’hui. Chacun ménage a reçu de cette organisation, une quantité importante de semence de maïs et de haricots. A cela s’ajoute une somme d’argent évaluée à 40 dollars Américains », a-t-il signifié à BUTEMBO-INFO.COM

Il sied de rappeler que ces déplacés sont originaires de plusieurs villages du groupement Ikobo, en territoire de Walikale. Ils avaient fuie leur villages respectifs suite aux combats quasi répétitifs entre deux groupes armés actifs dans cette zone.

Joseph Muhindo