Au total, 13 combattants ADF et deux miliciens Maï-Maï, ont été tués par des éléments des forces armées de la République démocratique du congo lors des opérations militaires menées dans 72 heures aux villages Ndimo et ottomaber, deux entités situés au sud de komanda dans la chefferie des walese vonkutu.
C’est le lieutenant jules Ngongo, porte- parole de l’armée en ituri qui a communiqué ce bilan à la presse ce jeudi, 1 er juin 2021.

A lui d’ajouter que quatre armes du type AK-47 ont été également récupérées par les forces loyalistes des mains des assaillants. Cet officier militaire précise que l’armée reste déterminée à finir complétement avec l’activisme de tous les groupes armés opérant dans cette partie de l’ituri.

La CRDH-abtenne d’irumu, une structure de défense des droits humains salue cette bravoure de l’armée et demande à tous les groupes armés de déposer les armés.

Notons que de violents affrontements sont signalés depuis le dimanche dernier entre les Fardc et les groupes armés dans plusieurs villages de la chefferie des walese vonkutu. Ceci, avec comme conséquence la perturbation du traffic sur la route nationale no 04 axe Luna-komanda.

Jean de Dieu zila depuis komanda.