Ituri : Une cinquantaine de morts dans une double attaque des ADF à Irumu

Une cinquantaine de personnes ont été tuées par les rebelles ougandais d’Allied Democratic Forces (ADF), dans une double attaque la nuit du dimanche à ce lundi 31 mai 2021 dans les chefferies des Bahema-Boga et Banyali- Tchabi, au Sud du territoire d’Irumu en province de l’ituri. Les mêmes rebelles ont également pris en otage plusieurs civils et incendié des maisons.

D’après des sources locales, outres des morts plusieurs dégâts matériels ont été enregistrés au cours de ces attaques. D’abord à Boga, dans la chefferie portant le même nom, au moins 26 personnes ont été tuées selon Christophe Munyanderu, coordonnateur de l’ONG convention pour le respect des droits humains (CRDH/Irumu).

«Nous venons de comptabiliser 26civils tués. Ces rebelles ont aussi pillé avant d’ incendié plusieurs maisons et des véhicules. Ils ont aussi emporté d’autres civils dans la brousse. Ils ont aussi attaqué un camp de déplacés à Kinyanzonzo. Nous regrettons fort ces morts et surtout le président de la jeunesse qui était toujours actif dans les dénominations des mouvements des rebelles dans la zone » Explique Christophe Munyanderu.

Par ailleurs ces mêmes rebelles ont aussi tué plus de 20 autres personnes au village Bandihingi, de la chefferie de Bbanyali-Tchabi, toujours en territoire d’Irumu. Cette information est confirmée par Raphaël Linga Sabenago, président de la société civile locale qui parle aussi des maisons incendiées et des civils pris en otage par des assaillants.

La CRDH adresse ses compassions aux familles éprouvées et appelle la population à ne pas désespérer mais plutôt de collaborer avec les services de sécurité en dénonçant tout cas suspect.

Au même moment son coordonnateur profite de cette occasion pour demander au gouverneur militaire de l’Ituri de lancer les opérations de la traque de ces assaillants dans cette partie du territoire d’Irumu.

RGK