Ituri : un meeting populaire sans tabous tenu ce samedi à komanda

Tout komanda s’est mobilisé ce samedi, 3 juillet 2021 pour suivre le message de l’administrateur militaire du territoire d’Irumu dans un meeting sans tabous qu’il a organisé au chef-lieu de la chefferie des basili.

Le commandant du secteur opérationnel des FARDC en ituri a pris part à cette activité. Le colonel Siro Nsimba Bunga Jean a reconnu que l’ennemi commun de la population d’Irumu reste l’ADF. Il a pour la même occasion rassuré sur détermination et celle du gouvernement à mettre fin aux atrocités des ADF dans la région. Il a par ailleurs demandé aux  groupes armés locaux de quitter les groupes armés surtout en adhérant au processus DDRC.

Pour y arriver, il compte d’abord rédynamiser la confiance entre les civils et les militaires.L’administrateur militaire du territoire d’irumu, qui aussi pris part à ce meeting  au est revenu sur les mesures d’accompagnement de l’état de siège avec de nombreuses restrictions comme le couvre-feu.

Tout en condamnant les cas de justice populaire, il a demandé aux habitants de se surveiller mutuellement et dénoncer tout cas suspects.

Des habitants de komanda ont à cette occasion, posé des nombreuses questions sur la traque des ADF dans cette partie. Le pourquoi du retard des seevices aux alertes communautaires, le contrôle de certains axes de l’ituri par le secteur opérarionnel du Nord-kivu, la non frappe aérienne des ADF, comme ce qui se passe sur les groupes armés locaux,les tracasseries militaires,pour ne citer que celà.

Le général Kasonga Maloba Robert, commandant du secteur opérationnel des FARDC, a répondu à toutes ces préoccupations. Celui-ci a du coup rassuré que le moment est venu pour mettre fin aux atrocités des rebelles car les dispositions pratiques sont déjà mises sur pied.

Notons enfin que la partie sud d’irumu s’est déjà vidée de ses habitants suite à cette insécurité. Ces derniers vivent le calvaire dans leurs milieux de réfuge.

Jean de Dieu zila à komanda.