Ituri : Plus de 20 otages relâchés par des miliciens à Irumu

Les miliciens du groupe armé Force de Résistance Patriotique de l’Ituri (FRPI) ont relâché plus de vingt personnes qu’ils venaient de prendre en otage en groupement de Mitego, dans le territoire d’Irumu, en province de l’Ituri, ce mercredi 30 décembre 2020. Lors de l’incursion, ces assaillants ont également pillé 50 chèvres des habitants. Depuis, ils sont dans une destination inconnue.

La Convention pour le Respect des Droits de l’Homme (CRDH) section d’Irumu, qui donne l’alerte, déplore le fait que cette milice commette des exactions alors qu’elle a déjà opté pour le processus de désarmement.

« … Nous regretons la non implication des militaires FARDC qui n’ont pas poursuivis l’ennemi quelque soit les alertes lancées par la population au moment où ces miliciens étaient encore dans le village », s’est désolé Christoph Munyanderu, coordonnateur de la CRDH-Irumu.

Le 17 septembre dernier, le responsable du STAREC en Ituri, Jean Marc Mazio, avait annoncé que le lancement de l’opération de désarmement des miliciens du FRPI était prévu le 30 septembre 2020. Il avait affirmé que le gouvernement congolais et ce groupe armé sont tombés d’accord sur un nouveau calendrier pour le processus de paix au sud d’Irumu.

La rédaction