Trois (3) officiers de l’armée congolaise ont été condamnés mardi 19 avril par la haute cour militaire à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri. Il s’agit d’un major et de deux colonels qui ont été condamnés à deux ans de prison pour détournement de ration de combat et des primes des militaires engagés dans les opérations contre les forces négatives dans cette partie de la R.D.Congo.

« La corruption doit être condamnée et punie. Des actions disciplinaires sont prévues dans l’Armée. Il y a eu une première vague de personnes qui avaient identifiées comme ayant détourné l’argent, la ration, la prime, etc. Nous avons sévi. Il y’a eu jugements et condamnations », avait dit le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, au-cours de sa mission d’évaluation de l’Etat siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri il y a peu.

Et d’ajouter:

« Au ministère de la défense, il y a une organisation pour essayer d’accroître la capacité des inspecteurs et de mettre en place un système clair de traçabilité de fonds pour que chaque fois qu’il y a anomalie de nous assurer qu’il y a punition. C’est la seule façon de résoudre cette question: la sanction. Ces personnes qui sont au front souffre déjà. Il faut que leurs rations et primes arrivent », a ajouté le Premier ministre.

Félix Tshisekedi avait quelques mois plus tôt également dénoncé « la mafia » dans l’Armée. l’inspection générale des FARDC a d’ailleurs fait arrêter quelques officiers à la suite d’une mission d’évaluation.

Joseph Muhindo