La situation humanitaire reste alarmante ces derniers temps dans la prison centrale de Mambasa, en province de l’Ituri. Preuve, 15 détenus au total y sont morts à la suite de la malnutrition sévère durant le mois de janvier 2022.

L’alerte a été faite jeudi 24 février 2022 à BUTEMBO-INFO.COM par la nouvelle société civile congolaise coordination territoriale de Mambasa.

« Il ne se passe plus une semaine sans enregistrer des cas de décès à la prison de Mambasa. Pour rappel, entre l’an 2020 et 2021 plus 131 prisonniers et en majorité de détenus préventifs y sont décédés. Chose étonnante pendant le mois de janvier 2022 on compte facilement plus de 15 cas des décès suite à la malnutrition sévère. Et aujourd’hui, ces compatriotes prisonniers contenus à mourir à cascade, on voit chaque jour des corps des prisonniers amenés au cimetière de PK 3 sur 44″, a signifié maitre John Vuleveryo, coordonateur de cette organisation citoyenne.

Et d’enchaîner : »Tout en appelant le gouvernement Congolais à prendre ses responsabilités en main afin de sauver la vie de ces prisonniers, la nouvelle société civile congolaise à Mambasa appelle toutes les personnes morales ou physiques de bonne volonté et esprit d’humanisme de venir en aide à cette population de la prison de Mambasa qui ne sait plus à quel saint se vouer ».

A noter que la prison centrale de Mambasa était construite en 1952. Ayant une capacité d’accueil de moins 500 détenus, ce lieu de détention compte plus de 512 détenus.

Joseph Muhindo