Un cas d’étranglement s’est observé mardi 11 janvier 2022 à Mighobwe, territoire de Lubero, en province du Nord-Kivu. Un bébé a été étranglé par sa mère dans une structure sanitaire.

La criminelle, 24 ans révolue est une native de Luofu. Elle est connue sous le nom de Kavugho Mutaka Gileda. Une fois dans le filet des services de sécurité, elle a indiqué avoir commis le forfait par imprudence.

D’après Muhindo Vairevati, l’un des cadres de la société civile locale, les faits se sont vécus dans le poste de santé dénommé l’avenir à Mighobwe. Une femme de passage a été alertée par des cris que poussait le bébé. Le corps sans vie de la victime pendant ce temps, a été enseveli le même mardi dans la zone.

Cette scène scandaleuse rappelle celle qui a été documentée en ville de Butembo il y a quelques années. Une femme dénommée Micheline avait tué en l’espace de deux semaines ses deux fils au quartier Mukalangirwa. Sous le verrou de la Police Nationale Congolaise ( PNC), la criminelle avait signalé qu’elle agissait ainsi à la demande du monde noir pour qu’elle soit excellente dans la carrière musicale.

Joseph Muhindo