La victime répondait au nom de Kabuyaya Sakalombi. 28 ans, il est mort dans la prison centrale de Kakwangura en ville de Butembo à la suite d’une maladie.

Originaire de Vuhaka, chefferie des Bamate, en territoire de Lubero, ce prisonnier était poursuivit des menaces de mort, coups et blessures volontaires.

Construite avec une capacité d’accueil de 120 détenus, la prison centrale de Butembo héberge actuellement plus 700 âmes dont 17 femmes. Ces détenus rencontrent plusieurs difficultés de manque des vivres et des produits médicamenteux.

La rédaction