Une tension vive est signalée depuis le matin de ce samedi 13 novembre 2021 sur la route Sake-Goma, territoire de Masisi en province du Nord-Kivu.

La situation est consécutive à l’assassinat par balle de deux pygmées par les hommes en uniformes le vendredi soir à Matcha, groupement Kamuronza, chefferie des Bahunde.
Selon Socrate Bwira, un défenseur des droits humains dans la zone, les présumés ont déjà barricadé la route Sake-Goma pour réclamer l’ouverture des enquêtes afin de retrouver les criminels.

Joseph Muhindo