Le parton ou mieux le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a annulé le lundi 21 février in extremis la tournée qu’il devrait effectuée à L’Est de la République Démocratique du Congo à partir de ce mardi 22 février. Il a décidé de revenir précipitamment à New York en raison de l’aggravation de la crise autour de l’Ukraine, a annoncé son porte-parole.

La rédaction