Dans la nuit du mercredi au jeudi 31 mars, la route Masisi-Goma a connu une coupure à hauteur de Kisuma, milieu situé entre la chefferie des Bahunde et le secteur d’Osso Banyungu.

Cette coupure est consécutive à un éboulement de terre, rapporte Socrate Bwira, un activiste des droits basé en territoire de Masisi. Il affirme que plusieurs véhicules sont bloqués de part et d’autres de cet endroit.

Ce cadre plaide ainsi pour l’intervention urgente du gouvernement provincial question de rétablir le trafic entre ces entités.

Joseph Muhindo