Des activités socio-économiques sont restées au point mort ce lundi 25 avril au centre ville de Butembo. Boutiques et magasins ont gardé leur portes fermées. Situation identique pour des écoles, restaurants et institutions banquaires et des microfinances.

Samedi dernier, la véranda Mutsanga, un fameux groupe de pression dans la zone en avait appelé à l’observance de deux journées sans activités socio-économiques à Beni, Lubero, Rutshuru et à Goma.

Objectif, réclamer l’État de siège à L’Est de la République Démocratique du Congo. En rappel, l’État de siège était restauré en Ituri et au Nord-Kivu par le chef de l’État congolais il y a presque 11 mois afin d’imposer la paix dans la région.

La rédaction