Trois (3) milieux servant des retranchements aux miliciens de la Coopérative pour le Développement du Congo ( CODECO) ont connu le dimanche 26 décembre 2021 des bombardements, oeuvre de l’armée nationale.

Le porte parole des Forces Congolaises en Ituri devant la presse ce lundi à Bunia, de Digene, Andisa et Dungu, des milieux proches de la commune minière de Mungbwalu.
Cet officier avance un bilan provisoire de 31 miliciens tués lors des frappes aériennes et de plusieurs assaillants blessés.