Ces civils dont deux étudiants et un conducteur de moto taxi ont été relâchés la soirée du lundi 13 décembre 2021 à Sake dans le Masisi. C’était après avoir enduré sept jours en brousse.

Peu avant, les étudiants venaient de descendre dans la rue en ville de Goma pour réclamer leur libéreration.

Joseph Muhindo