Dans la nuit du mardi au mercredi 16 mars 2022, les combattants ADF ont dirigé une double attaque contre le village de Mayimoya, en territoire de Beni.

D’après Sangayo Malyayuma,président de la jeunesse en groupement de Bambuba-Kisiki, cette double incursion s’est soldée par deux morts. A cela s’ajoute non seulement l’incendie de trois maisons mais aussi le pillage de plusieurs biens.

Cette entité est déjà abandonnée par la majorité de ses habitants. Ces derniers se sont dirigés dans des milieux supposés sécurisés cas d’Oicha et Eringeti toujours en province du Nord-Kivu.

Joseph Muhindo