Au-cours de deux dernières semaines, 12 membres et collaborateurs de la rébellion ADF ( Forces Démocratiques et Alliés) ont été arrêtés en Ouganda. Ces arrestations ont été faites dans les districts de Ntoroko et Kyenjonjo.

Les autorités Ougandaises veulent disent-elles empêcher que les combattants ADF fuyant les opérations militaires conjointes sur le sol congolais s’infiltrent en Ouganda.

La rédaction