ESU : Muhindo Nzangi dévoile la date de la rentrée académique 2021-2022 en RDC

A l’approche du début de l’année académique 2021-2022 fixée au 05 janvier 2022, le ministre Muhindo Nzangi Butondo a procédé ce mardi 07 décembre 2021 à la présentation officielle de l’instruction académique 023. Ce document essentiel pour le déroulement des activités académiques revêt un caractère particulier car il intervient après les états généraux du secteur organisé à Lubumbashi en septembre 2021.

Dans son allocution synthèse le ministre, commence par rappeler que la publication de la 023 un mois avant la reprise des cours vise à « permettre aux différentes parties prenantes de s’en approprier ». Comptant 249 directives l’instruction académique 023 accorde un regard soutenu aux recommandations des états généraux de l’ESU. Et est accompagné d’une liste en annexe reprenant la liste des établissements autorisés à fonctionner dans le pays. « Les résultats du contrôle de viabilité faisant foi » à fait savoir le ministre.

Respect du calendrier

Insistant sur la nécessiter de respecter le calendrier académique, le ministre renseigne que « les instructions claires ont été données notamment aux universités de Kinshasa, de Lubumbashi et Pédagogique nationale de présenter au ministère les charges horaires des professeurs afin de remplacer ceux qui n’avancent pas avec le cours par ceux qui sont disponibles ».

Et d’ajouter, « la mise à disposition du nombre exact des étudiants est une obligation », c’est sur base de ces listes que les cartes seront attribuées aux étudiants pour faciliter leur mobilité avec le projet Trans-academia. La lutte contre les anti valeurs dont la vente des syllabus vont se poursuivre. Un appel particulier pour l’assainissement et la construction des sites universitaire est aussi émis dans l’instruction académique.

Inscription en médecine et autres

Seules 16 universités sont autorisées à recruter les étudiants en première année de graduat. L’établissement qui passe outre cette disposition légale « se fera retirer son agrément » insiste le ministre avant de rappeler que l’heure des trafics d’influence est révolu, « nous sommes dans l’Etat de droit. Celui qui veut faire la médecine doit se conformer aux critères »

Pour les autres filières et établissements, les frais d’inscriptions sont fixés à « 10 dollars américains ». Pour le ministre, ce montant vise à lutter contre les dérapages constatés dans plusieurs établissements surtout dans les établissements privés.

Au sujet de l’inscription en 3ème cycle, les établissements autorisés à organiser la formation doctorale doivent publier leurs domaines d’interventions afin d’éviter les formations fantaisistes organisées par les universités sans compétence requise en la matière.

Fixation des frais d’études et autres

Les frais de l’année passée sont reconduits et seront payés aux taux actuel. Dénonçant les fautes de gestion, le patron de l’ESU demande aux responsables des établissements de respecter les répartitions. Le budget des établissements public comme prive doivent être publié le 27 décembre. L’objectif est celui de permettre au ministère de s’enquérir de l’évolution des finances de son secteur.

Débutée à 11 heures, la cérémonie officielle de présentation de l’instruction académique 023 organisée à l’ISC Gombe s’est clôturée par la remise symbolique du document aux différents intervenants.

Cellule de communication