La journée de ce samedi 13 novembre 2021 a été capitalisée par les forces sociales et politiques pour organiser une marche pacifique contre le régime actuel. A Kinshasa, la capitale R.D.Congolaise Emmanuel Shadary, secrétaire permanent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), formation politique de Joseph Kabila a saisi la ball au bond pour se décharger contre le pouvoir actuel.

« (…) Nous marchons pour dénoncer la dictature jamais connue dans ce pays restaurée par monsieur Tshilombo Félix. Nous marchons contre une CENI non consensuelle; nous marchons pour un Etat de droit, nous marchons pour un changement fondamental, ça signifie que nous ne voulons pas que les incompétents continuer à marcher sur la population » a-t-il déclaré.
Et d’ajouter : « Nous ne sommes qu’au début. Les actions vont continuer jusqu’à ce que il aura une CENI ou tout le monde se retrouve ».
Cette marche pacifique a connue plusieurs points des départs.
C’est notamment, le marché de Seleombao et Lemba Terminus en commune de Lemba.
L’idée était de réclamer la dépolitisation de la centrale électorale et la suppression de la taxe RAM.

Joseph Muhindo