Un cas de justice populaire s’est enregistré la nuit du lundi à ce mardi 19 avril au quartier Bwinyole, commune de Kimemi. Un présumé bandit est mort lapidé par une foule en colère en cellule Kaliva.

« L’information est juste. Ce bandit faisait parti d’une bande d’hommes armés qui voulait opéré à Kaliva. L’homme maîtrisé par la population a été tué sur-le-champ. Les trois autres se sont échappés des mains des civils avec un fusil. Son corps sans vie vient d’être récupéré par les éléments de l’ordre ce matin, direction la morgue de l’hôpital Matanda », a signifié à BUTEMBO-INFO.COM Kakule Mutundi Bin Content chef du quartier Bwinyole.

L’autorité en a profité pour appeler les uns et les autres à tourner le dos à la justice populaire.

Pour mémoire, ce cas de justice populaire succède à celui qui s’était vécu à Mahamba, une cellule voisine l’année dernière. Deux présumés bandits armés étaient maîtrisés puis lapidés par la population locale. L’habitation de l’une des victimes était brûlée le même jours par les esprits en colère.

Joseph Muhindo