Butembo-Hausse du prix de la farine de manioc : Le kg passe de 800 à 1400 FC

Il s’observe actuellement une hausse des produits alimentaires ; cas de la farine de manioc dans la ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu). Le manioc fait parti des aliments de base des bubolais. Le un kilogramme qui se vendait jadis à 800 FC, se négocie ces jours à 1200 voire 1400 Franc Congolais.

Cette hausse vertigineuse du prix des aliments s’observe aussi chez les vendeurs de sombé. Un tas est passé de 1000 à 2000 FC.

Les déplacés de guerre en famine

Cette flambée de prix des produits alimentaires touchent le vécu quotidien des déplacés de guerre qui fuient les atrocités commises par les rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF) dans la région de Beni, dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

« À ces jours, la vie est difficile pour nous les déplacés de guerre. Arrivé au marché avec 1000 FC, nous manquons quoi acheter car tout est devenue cher », s’est étonné à BUTEMBO-INFO.COM Masika Kalere, une déplacée de guerre.

Un cri d’alarme aux autorités

« Nous réclamons le rétablissement de la paix à Mbau. S’il n’y avait pas de guerre nous serions en train de faire le champ pour ainsi contribuer à la lutte contre l’insécurité alimentaire dans des grandes agglomérations », a exhorté Kambale Kagheni, un autre déplacé.

Insécurité : principale cause

D’après les vendeuses de vivres abordées au marché de Vichaï par BUTEMBO-INFO.COM, la cherté des produits vivriers est à mettre à l’actif du délabrement très avancé des routes de desserte agricole ainsi qu’à l’insécurité qui sévit dans les zones d’approvisionnement des denrées alimentaires. C’est à l’instar de l’axe routier Butembo-Buyinga (Lubero), où de nombreux groupes des miliciens font la loi mais aussi, dans le territoire de Beni, où l’ADF tue les paisibles civils depuis bientôt 7 ans.

Diallo Kahindo