Dans la ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu), le Réseau des Médias pour le Développement (REMED) sous le financement de l’UNICEF, a procédé ce vendredi 29 janvier 2021, au début de la formation de 25 journalistes issus des radios communautaires, sur la prévention des abus sexuels. Cette séance de renforcement des capacités se déroule au centre d’acceuil Uhai Kikyo.

D’entrée de jeu, Robert Kaghumula, facilitateur au sein du REMED a circonscrit l’activité.

« Après la dixième épidémie de la maladie à virus Ebola en RDC, dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri et l’apparition de la pandémie de la Covid-19, cette partie est restée fragile en ce qui concerne la sécurité sanitaire publique locale régionale en créant un désordre social qui entraîne des bouleversements socio-économiques néfaste dans les provinces qui souffrent au même moment d’une situation sécuritaire volatile liée à l’activisme des groupes armés avec des massacres, atrocités et affrontements intermittents. Cette situation impacte sur la vie courante et la capacité économique amenant nombreux habitants au découragement, à la prise des boissons fortement alcoolisées et des drogues poussant les uns à adhérer dans les groupes armés et engagements les autres dans un banditisme actifs tant en milieu urbain que rural. La situation désastreuse socio-sécuritaire que traverse notre région nécessite des interventions des humanitaires qui, parfois abusent et exploitent sexuellement les bénéficiaires d’aides, d’emplois ainsi que d’autres vulnérables et plusieurs populations en tombent victimes », a-t-il fait savoir.

Ces objectifs de la formation

Selon ce facilitateur du REMED, cette formation a été conçu dans le but de renforcer la capacité des 25 journaliste issus de 18 radios de la ville de Butembo et ses environs sur la prévention de l’exploitation et des abus sexuels dans les réponses humanitaires pour qu’ils puissent jouer leurs rôles d’acteurs de changement de comportement au sein de la communauté et améliorer ainsi, les conditions de cohabitation sociale entre les humanitaires et les bénéficiaires voire d’autres populations dans leurs zones de couverture.

Par cette formation, REMED et L’UNICEF visent les objectifs suivants :

– Former les journalistes des radios communautaires sur la prévention de l’exploitation et des abus sexuels.

– Contribuer à la prévention des EAS (Exploitation et Abus Sexuels) par la production et diffusion sur base d’un plan média, les formats radiophoniques (émissions et spots) et emmener la communauté à prendre conscience du fléau d’abus et d’exploitations sexuelles afin de les éviter.

Diallo Kahindo