Beni : Maurice Lofanzola, commandant de la police Mangina désavoué par la population

Le major Maurice Lofanzola, commandant de la police nationale congolaise commissariat de la commune rurale de Mangina, au Nord-Kivu, est désavoué par la population locale, à travers la société civile qui vient de décréter dès ce mardi 23mars 2021, un mouvement de grève « illimitée » pour exiger son départ de cette commune.

Cette structure accuse ce commandant de fouler au pied les décisions du conseil de sécurité visant à restaurer l’autorité de l’État et mettre fin à la recrudescence de l’insécurité dans cette partie. Une insécurité qui impacte négativement sur l’économie et le social des habitants dans cette partie.

Kakule Vunyatsi Muongozi, vice-président et porte-parole de cette structure citoyenne appelle toute la population à s’approprier cette action pacifique pour que ce commandant puisse être remplacé.

« À partir de ce mardi, c’est une grève illimitée dans la commune de Mangina dans tous les secteurs, dans tous les domaines parce que ce sont les habitants de Mangina qui sont en train de souffrir. Ils sont en train d’être appauvris par cette insécurité. C’est pour donc mettre pression au Major Lofanzola à la tête de la Police de Mangina qu’il puisse partir. Il n’arrive pas à appliquer les mesures prises par le conseil de sécurité local pour que la commune de Mangina soit sécurisée » A-t-il dit à la presse locale.

Ce mouvement de grève sera levé jusqu’au départ du commandant désavoué de cette commune Rurale insiste la société civile.

RK