Beni : l’armée encouragée à l’offensive contre l’ennemi de la paix (Musavuli Philémon)

La notabilité de la chefferie de Bashu, en territoire de Beni encourage de nouveau l’armée loyaliste de multiplier les assauts contre les positions des ennemis de la paix. Objectif, imposer l’autorité de l’Etat dans la zone en proie non seulement aux massacres des civils mais aussi aux kidnappings.

Pour Katembo Musavuli Philémon, l’intensification des opérations militaires en chefferie de Bashu et secteur de Ruwenzorie est un levier important pour obtenir la libéreration de nombreux civils détenus en brousse par l’ennemi. Ce notable de la chefferie de Bashu applaudit à la même occasion la manière dont trois enfants se sont échappés cette semaine des mains des rebelles ADF en territoire de Beni à hauteur du secteur Ruwenzori.
 » (…) Nous saluons l’accompagnent de ces trois enfants de Kisunga rescapés des ADF par les militaires FARDC en secteur Ruwenzori etce, après le retour des infirmiers la semaine dernière. Nous demandons au gouvernement congolais de s’investir beau coup plus d’avantage dans la situation socio-sécuritaire en territoire de Beni. Il devrait aussi garantir une santé saine à la population qui retourne petit à petit à Kisunga en réhabilitant le centre de santé de Kyalumba récemment incendié par les rebelles ADF « , a-t-il expliqué à BUTEMBO-INFO.COM

Il sied de rappeler que, les rebelles ADF ont multiplié des incursions sanglantes ces derniers temps en chefferie de Bashu. Les villages ciblés sont Mavughu, Kitsanga et Kisunga. Consécutivement à ces attaques violentes, ces entités sont déjà abandonnées par la majorité des civils.

Joseph Muhindo