Le groupe des influenceurs a lancé le samedi 16 octobre 2021 la campagne contre les messages d’intox incitants à la haine tribale, xénophobie et à la violence au Nord-Kivu en général et particulièrement à Beni.

Dans une déclaration rendue publique dont une copie est parvenue à BUTEMBOINFO.COM à l’issue d’une réunion extraordinaire tenue à Beni ce samedi 16 octobre, les influenceurs de Beni, Butembo et Lubero dénoncent les messages irresponsables qui la une sur les réseaux sociaux.

A en croire maître Omar Kavotha son coordonnateur, les conséquences de ces messages impacts négativement sur la paix et sur la sécurité dans la région de Béni en pleine opération militaire de traque contre les groupes armés et à l’Etat de siège.

« Les influenceurs condamnent avec fermeté les messages d’incitation à la haine tribale ciblant le sous directeur de la direction générale de douane et assise DGDA/Béni monsieur Mutasula Ferdinand e les membres de la communauté necongo à service au sein de la même régie à Béni, Butembo, Nobili et Kasindi. Fustige les messages irresponsables distillé par un artiste musicien du nom de Delcato Idengo Delphin » a déclaré Maître Omar Kavotha.

Signalons que le musicien Delcat Idengo un musicien révolutionnaire a été arrêté à Butembo dimanche 10 octobre dernier accusé par les services de sécurité auteur des plusieurs messages audiovisuels appelant la population à s’attaquer aux policiers, militaires et leurs dépendants.

Antoine Bienvenu, Oicha