La pluie diluvienne qui s’est abattue lundi 07 mars 2022 à Cantine-Aloya, territoire de Beni n’a pas été bénéfique pour certains habitants. Plusieurs familles vivent à la belle étoile depuis lors suite à la destruction de leur maisons par ces précipitations liquides.

Ecoles, églises et maisons d’habitations étaient touchées par cette catastrophe naturelle. Selon Paluku Luhala, un défenseur des droits humains dans la zone, plus de dix toitures étaient emportées par cette pluie accompagnée par le vent.

« La pluie a détruit presque tout ce lundi soir à Cantine. Bâtiments d’écoles et autres ont perdu de toitures. Les apprenants étudient sous le soleil. Nous appelons les bonnes volontés à leur venir en aide. A part des écoles, il y a aussi des familles(…) », a-t-il dit à BUTEMBO-INFO.COM

Nous n’avons pas encore su entrer en contact avec l’autorité locale pour sa version des faits.

David Tsongo, Mabalako