Beni : Après 7 jours de sit-in à la mairie, les élèves violemment délogés par des forces des sécurité

Les forces de securité viennent de deloger par force des élèves et écoliers de la ville de Beni en sit-in jour et nuit devant l’hôtel de ville depuis une semaine. Au cours de cette violente opération menée par la police nationale congolaise et les militaires FARDC, ce vendredi 30 avril 2021, on dénombre des blessés dans le rang des élèves et écoliers.

D’après des témoins, les forces de securité ont fait usage des bombes à gaz lacrymogènes et balles réelles pour disperser ces enfants qui réclament depuis une semaine la présence du chef de l’État, pour s’enquérir de la situation sécuritaire volatile depuis des années à Beni. Des maisonnettes construit par des élèves au cours de leur sit-in ont aussi été incendiées par les forces de l’ordre.

Des blessés ont été admis à l’hôpital général de référence de Beni, pour des soins. Sur place à l’hôpital le reporter de BUTEMBO. INFO.COM, constate la présence des certains élèves fracturés.

Cette répression est pour le moment à la base de la paralysie des activités au marché central de Beni-Kilokwa, et ses environs. La circulation est timide sur place la route en moitier barricadée par des pierres.

RK