Beni : 65 morts en un mois à Ruwenzori, (Société civile)

La nouvelle société civile congolaise du secteur Ruwenzori, dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu indique avoir documenté depuis le 1er mai 2021, 65 cas de tueries des civils par les rebelles Ougandais des Forces Démocratiques et Alliées (ADF) dans deux groupements du dit secteur dont Malambo et Bolema.

Des civils qui sont tués par des rebelles en représailles à l’offensive menée contre eux par les forces armées de la République dans le cadre de l’État de siège décrété par le président Félix Tshisekedi, pour mettre fin à l’activisme des groupes armés négatifs dans la région.

D’après Meleki Mulala, son coordonnateur à part les morts d’autres personnes sont portées disparues. Suite à cette situation, il appelle la population à la vigilance en dénonçant tout mouvement suspect.

Il invite aussi l’armée à bien faire son travail à prenant en considération les alertes fournies par la population tout.

Par ailleurs il exige la présence physique du gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant général Ndima Constant dans cette partie du pays pour s’enquérir de la situation sur terrain.

Antoine Bienvenu