Deux (2) présumés bandits ont été surpris entrain d’opérer tôt le matin de ce samedi 20 novembre 2021 à Kisunga, chefferie de Bashu en territoire de Beni. Ils ont été lapidés puis brûlés vifs sans procès par la population en colère.

Selon Paluku Moise Kiputulu coordonateur de la nouvelle société civile congolaise en territoire de Beni, le troisième bandit est aux soins à l’hôpital général de référence de Kyondo. Cet acteur de défense des droits humains rapporte à BUTEMBO-INFO.COM que ces personnes ont été surprises en pleine opération de cambriolage dans la zone.
« Deux présumés bandits ont été tués par la population en localité de Kisunga tôt le matin de ce samedi. Le troisième est aux soins intensifs à l’hôpital général de référence de Kyondo. Ces hommes ont été surpris entrain de cambrioler une maison », a-t-il signifié.

Pour rappel, la journée du vendredi, une femme présumée ADF (Allied Démocratic Forces) était aussi brûlée vive avant d’être lapidée par une foule en colère à Kirindera, c’est toujours en chefferie de Bashu.
Paluku Moise Kiputulu appelle ainsi la population à avoir confiance à la justice congolaise au lieu de se livrer aux actes de jugement populaire.

Joseph Muhindo